La chapelle de Notre-Dame au Lys, rue du Châlet

La chapelle en 1953 (Source Charles-Clovis Selosse)

Sources qui ont inspiré cet article : Les Chapelles de Mouscron par Charles-Clovis Selosse, 1962

.

Au Châlet des tourelles, au Mont-à-Leux, Monsieur et Madame Jules Menet-Deviaene avaient fait édifier, à la suite d’un vœu, une chapelle dans le mur d’enceinte de leur propriété.

Ce petit sanctuaire abritait une statue de la Vierge et de l’Enfant et donnant sur la rue du Châlet.

Pour y accéder, il fallait passer par une porte s’ouvrant à l’intérieur du jardin.

La statue était l’œuvre du sculpteur Mouscronnois Monsieur Antoine Graulich. La Vierge réalisée par ses soins, tenaient dans les deux mains et devant elle une fleur de lys dans laquelle apparaissait un candide enfant Jésus.

La chapelle a été construite en 1952 et a été bénite par Monsieur le Curé Charles Bondues (1948-1953).

À la fin octobre 1958, en pleine nuit, la statue fut brisée. Un individu a pénétré dans le jardin et, après avoir forcé la porte, s’est emparé de la statuette sculptée dans la pierre qu’il brisa et dont il jeta les débris dans les buissons.

En mai 1960, Monsieur et Madame Jules Menet-Deviaene firent l’acquisition d’une Vierge moderne, d’un genre « Mater Amabilis », pour remplacer la statue qui avait été brisée.

La porte de la chapelle n’y est plus, un fin grillage l’a remplacée.

20 octobre 2017 (Source Paroisse de Mouscron)

La chapelle en 2008 (Source Paroisse de Mouscron)

.

.

.

Vendredi 20 octobre 2017, nous constatons que la Vierge n’y est plus. Elle a été remplacée par une statuette en biscuit de +/- 20 cm sur 20 cm de hauteur et de largeur et représentant une scène de la Sainte Famille. Une bougie semble brûler dans le petit sanctuaire, il est encore visité.

.

.

.

(Source Paroisse de Mouscron)