Entraide & Fraternité : campagne de carême

Des jeunes agriculteurs philippins acteurs de leur propre destin

« Nous devons écouter tant la clameur de la Terre que la clameur des pauvres » (Pape François, Laudato Si’, § 49)

« Sans terre, pas de nourriture; sans nourriture, pas d’avenir. » Tel est le cri de ralliement des petits agriculteurs des Philippines. C’est à eux et au travail de ses partenaires qu’Entraide et Fraternité a choisi de rendre hommage lors de sa campagne de Carême 2019, qui démarre le 6 mars. Les collectes en églises leur seront dédiées les week-ends des 30-31 mars et 13-14 avril.

Catastrophes climatiques, primauté de l’agrobusiness, recours massif aux pesticides, pouvoir autocratique et populiste, accaparement des terres, dégâts de l’ultralibéralisme, sous-emploi, pauvreté, affrontements interreligieux, pollution, guerre contre la drogue, mouvements migratoires économiques vers les villes et l’étranger… Les Philippines représentent un condensé des problématiques rencontrées à l’échelle planétaire en cette époque où les crises, politiques, sociales, économiques, climatiques ou spirituelles, se multiplient.

C’est tout particulièrement sur la grande île de Mindanao, au sud de l’archipel, que travaillent les partenaires d’Entraide et Fraternité. Une île qui vit essentiellement de l’agriculture et de la pêche et où la petite agriculture écologique familiale et rurale incarne la meilleure et la plus sûre perspective d’avenir pour une population confrontée à toutes ces difficultés, et est notamment un frein à l’exode pour les jeunes. Mais le chemin est ardu car l’accès à la terre reste particulièrement difficile. Un des partenaires d’Entraide et Fraternité à Mindanao, KilosKa, résume la question en un mot : « No land, no food, no future. » Traduction : « Sans terre, pas de nourriture ; sans nourriture, pas d’avenir. »

Ces thématiques trouvent un écho tout particulier dans l’encyclique Laudato Si’ du Pape François (2015) et sa façon de faire entrer en résonance l’écologie intégrale et la sauvegarde de la Maison commune et de la Création avec le message des Évangiles.« Nous formons une sorte de famille universelle mais notre maison brûle », y rappelle François(Laudato Si’, § 89 et 161).

La campagne de Carême démarre le 6 mars. Un peu partout à Bruxelles et en Wallonie, des manifestations (eucharisties, temps de prière, débats, soupers solidaires, conférences…) permettront d’entendre les témoins invités par Entraide et Fraternité : cinq représentants d’associations de terrain partenaires ainsi que Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège et évêque référendaire d’Entraide et Fraternité, qui s’est rendu en juillet 2018 aux Philippines pour rencontrer les partenaires locaux et visiter leurs projets.

Les collectes

Temps fort du Carême de Partage, grand mouvement de solidarité d’Église, les collectes au profit d’Entraide et Fraternité auront lieu les 30-31 mars et 13-14 avril 2019. Vous pouvez aussi verser votre don directement sur le compte BE68 0000 0000 3434 d’Entraide et Fraternité (attestation fiscale pour tout don de 40 € minimum par an).

Grâce à l’engagement et la solidarité des communautés chrétiennes lors du Carême de Partage, des milliers de petits paysans des Philippines prendront part à la fête de la Résurrection du Christ.

Mgr Delville : « Dans la lignée de Laudato Si’ »

A l’invitation d’Entraide et Fraternité, Mgr Jean-Pierre Delville s’est rendu en juillet 2018 aux Philippines pour rencontrer les partenaires locaux d’Entraide et Fraternité et visiter leurs projets. Il a été réellement impressionné par la réalité de terrain : « D’abord par le dynamisme des gens et des associations, leur professionnalisme, leur engagement, leur sens de la solidarité. J’ai aussi beaucoup apprécié le travail de dialogue avec les musulmans et de défense des populations indigènes. Et évidemment le travail remarquable sur le plan agroécologique. »

Mais il n’oublie pas le message spirituel du Carême : « Les Philippins attendent que nous ayons, nous aussi, une activité spirituelle. Ils attendent que l’on prie pour eux et que notre solidarité ne se manifeste pas seulement par de l’argent mais par un lien spirituel avec eux. L’aide que nous leur apportons ne consiste pas juste en un subside à des familles défavorisées mais en un soutien à des associations porteuses de solidarité, d’avenir et de vision écologique. Ce n’est plus un luxe mais la seule formule d’avenir dans l’esprit de l’encyclique Laudato Si’ du Pape François qui nous exhorte à préserver notre maison commune dans la fraternité. »

L’agenda complet des manifestations prévues durant la campagne est à découvrir sur www.entraide.be et sur la page Facebook d’Entraide et Fraternité

Toutes demandes (interviews, tournages, visites…) et questions : Jean-François Lauwens – 02/227.67.09