Le « Tour des sept croix » du 17 septembre 2017

Nous étions près de 140 pèlerins à prendre la route du tour des 7 croix ce dimanche 17 septembre. Sous un soleil généreux, nous nous sommes mis en chemin à la suite de Notre Dame des 7 douleurs, patronne de notre bonne ville de Mouscron. Grâce aux méditations et aux chants qui nous étaient proposés, nous avons priés pour tous ceux qui souffrent dans leur chair et dans leur cœur, avec une pensée plus particulière pour la famille de notre bourgmestre Alfred Gadenne.

Fortes de l’expérience de la Procession de Tournai du dimanche 10 septembre dernier, à laquelle Notre Dame des 7 douleurs était invitée à participer, une équipe de femmes s’est constituée pour porter la statue de Marie. En chemin, Mr le doyen Michel Vermeulen, a proposé à tous ceux qui le désiraient de s’approcher et de porter eux aussi, le temps d’une station, la statue de Notre Dame des 7 douleurs. Les enfants présents n’étaient pas oubliés et ont pu à leur tour porter la croix processionnaire.

Des « pèlerins » d’un genre particulier s’étaient joints à nous, non sans provoquer des regards amusés et interrogateurs. Il s’agissait de 2 ânes et leurs âniers. Ces ânes font partie d’une association qui vient en aide aux personnes atteintes de polyarthrite. Il était prévu qu’ils accompagnent une personne handicapée à l’aide d’un sulky adapté. Pour des raisons personnelles, cette personne n’a pu participer au tour, mais les ânes ne se sont pas dégonflés et ont pérégriné avec nous tous.

A 17h précises, les pèlerins entraient en l’église St Barthélemy où ceux qui étaient empêchés de faire le tour s’étaient rassemblés et nous attendaient en priant. Ensemble, nous avons terminé ce pèlerinage par le chant du Salve Regina.

Avant de venir, chacun à son tour, vénérer la statue de Notre Dame des 7 douleurs, Mr le doyen a remercié tous ceux qui avaient pris part à son organisation. Un merci tout particulier était alors adressé à Mr le bourgmestre Alfred Gadenne, dont les funérailles avaient eu lieu la veille, ainsi qu’au Collège Échevinal de nous avoir donné l’autorisation de perpétuer ce pèlerinage malgré le niveau 3 de sécurité. Merci aussi au service « Propreté » de la ville qui a veillé à ce que les croix et leurs alentours soient en ordre, ainsi qu’à la Police, aux Stewards et à la Croix Rouge d’avoir veillé sur nous.

Dal Gisèle

La vidéo :