Monseigneur Guy Harpigny : Message au diocèse de Tournai

En ce 22 mai 2017, lundi de la VIème semaine du temps de Pâques et mémoire de sainte Rita, patronne des causes désespérées, je fais mémoire de mon élection comme évêque de Tournai par le pape saint Jean-Paul II, le 22 mai 2003.

Depuis cette élection, je n’ai pas cessé de rendre grâce au Seigneur pour tout ce qu’Il m’a donné de voir comme expressions de la vie selon l’Évangile dans la Province de Hainaut. J’ai pu constater combien l’Esprit Saint est à l’œuvre dans le cœur des disciples du Christ et dans les nombreuses associations qui sont au service des multiples aspects de la mission de l’Église. Le Seigneur fait pour nous des merveilles. Avec la Vierge Marie, vénérée en tant de lieux dans le diocèse, y compris dans la Cathédrale qui m’a été confiée, je chante l’action de grâce des innombrables fils d’Abraham.

Ensemble, avec ce que chacune, chacun, porte dans son cœur pour témoigner de sa foi, nous nous confions à Dieu qui, dans son dessein éternel pour toute l’humanité, confie à chacune, à chacun d’entre nous, une mission particulière pour manifester son amour, sa tendresse, pour tout être humain, pour toutes les nations.

Le Synode diocésain de 2011-2013 est pour moi une pierre angulaire pour susciter des conditions nouvelles pour l’annonce du Christ. Il ne s’agit pas seulement de revoir les nombreuses institutions ecclésiales qui nous permettent de témoigner de l’Évangile. Il s’agit aussi d’un approfondissement de la foi pour nous situer, en vérité, dans la société actuelle. Nous sommes, dans le Christ, en quelque sorte sacrement, à la fois signe et moyen, de l’union personnelle avec Dieu, et de l’unité du genre humain. Merci à tous ceux qui prient l’Esprit Saint afin de nous permettre de discerner ce que le Seigneur nous invite à prendre comme chemin de foi.

Puis-je vous inviter à prier pour moi, pour mes collaborateurs proches, afin que je puisse, en communion avec toute l’Église, devenir témoin du Ressuscité qui fait, en ce monde, toutes choses nouvelles ? Les pauvres, les victimes des guerres, les personnes blessées par toutes sortes de violences, sont au cœur de ma mission d’évêque de Tournai. Merci de me le rappeler et de m’aider à susciter des engagements pour qu’ils soient reconnus, indépendamment des convictions personnelles, comme des enfants d’un même Père.

Je porte dans mon cœur toutes celles, tous ceux qui, dans la Province de Hainaut, ne partagent pas la foi chrétienne : les musulmans, les Juifs, les membres d’autres convictions religieuses, les membres de la laïcité et tous les autres qui ne se retrouvent pas dans une conviction affichée. Avec beaucoup de respect et dans le souci de travailler avec eux à la recherche du bien commun, de l’intérêt général, je cherche à construire un monde meilleur.

Dans la Province de Hainaut, beaucoup d’hommes et de femmes politiques consacrent leur vie à servir la population, les démunis, les pauvres, les fragilisés en particulier. Je les soutiens, je les admire, je suis heureux de partager avec eux, à ma place, le souci du bonheur de tous.

Je propose à tous les diocésains de me rejoindre le dimanche 3 septembre 2017, en la Collégiale Saint-Vincent de Soignies, avec tous les jeunes du diocèse qui célébreront les merveilles du Seigneur pour l’annonce de la Bonne Nouvelle dans la Province du Hainaut.

Merci de prier pour moi.

+ Guy Harpigny,

Évêque de Tournai

Téléchargez le texte ici : 22mai2017MgrHarpigny[189]