Premier dimanche d’avent : Le portier

« Être pauvre n’est pas un choix…    … être solidaire, oui ! »

une porte s’ouvre sur le chemin de l’avent qui conduit à la nativité.

1ère semaine, on ouvre la porte et la première lanterne est posée sur le chemin…

Le premier dimanche de l’avent est le dimanche de la Parole de Dieu.

 

 

 

LE PORTIER.

Le portier détient les clés. Il ouvre ou ferme la porte, laisse entrer ou repousse les intrus.

Nous sommes portier de notre propre vie :

Qui laissons-nous entrer ?

Qui repoussons-nous ?

Qui invitons-nous ou n’invitons-nous pas à passer la porte pour s’asseoir à notre table ?

A qui faisons-nous assez confiance pour lui confier nos clés ?

Qui guettons-nous au loin avec espoir ?

En ce début d’Avent, l’Évangile nous invite à nous mettre en alerte, à veiller, à nous tenir à la porte, à la garder ouverte, quand tout, dans la saison et dans l’actualité, nous incite à nous calfeutrer au chaud et à l’abri.

Ouvrons donc la porte à la vie !

EnregistrerEnregistrer