« Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25, 40)

« Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits qui sont mes frères,

c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25, 40)

Jésus ose et peut dire cette phrase : pour lui, en lui c’est une réalité ! Jésus s’est uni de manière si forte à tout être humain et plus spécialement aux plus petits, aux plus fragiles qu’il ne fait plus qu’un avec eux. Comme une mère ou un père vis-à-vis de leur enfant.

Bien sûr, il y a beaucoup de plus petits très différents : dans la foi, psychologiquement parlant, socialement pauvres etc.

Mais certains chrétiens ont choisi explicitement de se mettre au service des plus démunis de notre société. Ils s’engagent dans divers lieux (chrétiens ou pas). Bien sûr (et heureusement), il ne faut pas être chrétien pour aider les plus fragilisés. Cependant, leur foi en Jésus-Christ leur donne un sens particulier à ce service.

Un Père de l’Église, Irénée de Lyon, disait : « La gloire de Dieu, c’est l’homme debout ». Tous ceux et celles qui participent à rendre à l’homme sa dignité quand il l’a perdue en chemin ; à lui insuffler de l’espérance quand il n’a plus la force de se relever ; à lui graver au cœur que la vie vaut la peine d’être vécue même si elle ne lui a pas fait de cadeaux rendent gloire de Dieu !

Au nom du Seigneur, MERCI à tous ceux et celles qui se sont laissés touchés par la situation difficile de leurs prochains et qui répondent à l’appel du Seigneur en se mettant à leur service avec toutes leurs compétences et disponibilité.

Voici 3 témoignages :

« J’ai de la chance de travailler à Terre Nouvelle et à la Ferme Saint Achaire.

Ces lieux d’accueil, d’hébergement et d’accompagnement de personnes en situation de précarité m’offrent chaque jour d’essayer avec toute une équipe de mettre en pratique l’évangile.

Prendre soin de ceux qui restent au bord du chemin, leur offrir gîte et couvert pour quelques mois, leur redonner force et espoir pour continuer la route vers une vie digne, et pourquoi pas leur redonner un sens à la vie à travers les valeurs du respect et de la solidarité. » Étienne

Ferme Saint Achaire : « Source Paroisse de Mouscron »

« Je suis chrétienne…

Pour montrer ce qu’était ma foi à mes enfants (dont le père est musulman), j’ai voulu montrer que ma foi pouvait se démontrer en dehors de « l’église » juste en étant au service des autres. En aidant les plus démunis comme le Seigneur nous l’a demandé…

Depuis que je suis ce chemin, mes enfants ont la preuve que c’était là que dieu m’attendait… Je remercie le Seigneur d’être son chemin… » Christelle (Estrella)

L’Estrella : « Source l’Estrella »

« Je suis engagée au Resto du cœur, à la croix rouge etc.

Dans ma foi, l’essentiel est d’aider les autres. Et même si on n’a pas d’argent : un sourire, donner du temps aux autres… donne du sens à ma vie.

Le plus important pour moi c’est : « voir quelqu’un en difficulté » et « ne pas agir » est impensable !

J’ai un peu de temps et je le consacre à cela.

Je demande aussi très souvent à Dieu de me donner sa lumière pour voir comment agir, aider dans le cas concret qui se trouve devant moi. » Cathy

Croix Rouge : « Source Croix Rouge de Mouscron »