Le 3 décembre, c’est la journée internationale des personnes en situation de handicap.

Le 3 décembre, c’est la journée internationale des personnes en situation de handicap. Marquons l’évènement d’une pierre blanche.


Chaque année, le 3 décembre est dédié à la personne en situation de handicap. Cette journée veut marquer le coup d’une pierre blanche, le service Aiguillages veut vous encourager à la colorer avec des pinceaux de toutes les tailles et des couleurs tout en nuance. Nous le savons, les nuances se trouvent au croisement de deux couleurs, le lieu où s’emmêlent deux tons, là où la pureté semble perdre son essence pour mieux s’imbriquer et laisser éclater la splendeur du mélange. Il en va de même pour notre humanité. Elle ne peut se préserver de la rencontre de l’autre avec sa différence au risque de ne jamais pouvoir être ce qu’elle devrait être : un lieu où les différences se côtoient, se laissent toucher pour réellement naître et renaître l’un par l’autre, l’un pour l’autre.

Quand nous regardons l’arc-en-ciel, nous contemplons toutes ces gouttelettes qui se laissent colorer par les rayons du soleil ; de la même manière, laissons-nous inspirer par l’Esprit qui transcendera nos rencontres desquelles jailliront les nuances pour faire émerger notre véritable humanité.

A cette occasion, Aiguillages vous partage une idée : ce week-end du 4 au 5 décembre, orner vos églises de belles couleurs joyeuses pour marquer ce temps. Cela peut se faire simplement : mettre des bouts de tissu, des foulards,… au pied de l’autel, accrochés à quelques chaises ou au lutrin,… ; imprimer votre courrier paroissial sur des feuilles colorées, porter une touche de couleur par les acteurs pastoraux,… Et, lors de l’accueil, annoncer la journée et ce pour quoi ces couleurs sont affichées ; ou lors des annonces.

En ce sens, au moment où notre Pape François a pris l’initiative de promouvoir la synodalité, le « cheminer en ensemble » pour faire Église, il nous semble cohérent de faire écho de son message lors de la journée mondiale des personnes avec un handicap. Il porte en ses mots l’exigence d’une prise de conscience qu’il n’est d’Église sans la pleine participation des personnes en situation de handicap.

Le service Aiguillages veut soutenir, encourager votre réflexion pour un « agir autrement ».

C’est pourquoi, nous vous proposons de publier un extrait de son message sur votre site pastoral, votre blog, votre page Facebook, …ainsi que dans vos rubriques de petit journal,…


«En vertu du Baptême reçu, chaque membre du Peuple de Dieu est devenu disciple missionnaire (cf. Mt 28, 19). Chaque baptisé, quelle que soit sa fonction dans l’Église et le niveau d’instruction de sa foi, est un sujet actif de l’évangélisation» (EG, n.120). C’est pourquoi les personnes handicapées, tant dans la société que dans l’Église, demandent également à devenir des sujets actifs de la pastorale, et non seulement des bénéficiaires. «De nombreuses personnes porteuses de handicaps ‘sentent qu’elles existent sans appartenance et sans participation’. Il y en a encore beaucoup d’autres qu’on empêche d’avoir la pleine citoyenneté’. L’objectif, ce n’est pas seulement de prendre soin d’elles, mais qu’elles participent ‘activement à la communauté civile et ecclésiale. C’est un chemin exigeant mais aussi difficile, qui contribuera de plus en plus à former les consciences à reconnaître chaque individu comme une personne unique et irremplaçable’ ».(FTn. 98). En fait, la participation active à la catéchèse des personnes handicapées constitue une grande richesse pour la vie de toute la paroisse. Celles-ci en effet, unies au Christ dans le baptême, partagent avec lui, dans leur état particulier, le ministère sacerdotal, prophétique et royal, évangélisant à travers, avec et dans l’Église.

« Extrait du Message du pape François à l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées ». 3 déc. 2020


Dans cette même optique, nous vous invitons, dans la mesure du possible, à suggérer, à faire connaître cette belle prière lors des célébrations qui auront lieu dans vos paroisses, vos clochers durant le week-end du 4 au 5 décembre 2021. Ce serait là une belle et heureuse manière de faire connaître l’intention et l’attention du Pape François et de toute l’Église aux personnes en situation de handicap.

Père de toute bonté.
Merci pour la nature, si belle, que tu crées.
Merci pour les élans de fraternité que tu mets en mon cœur.
Pour toi, je ne suis pas défini par tel ou tel de mes handicaps.
Tu murmures à mon cœur:  »Tu as du prix à mes yeux et je t’aime ».
En me tenant dans l’existence, tu me donnes une dignité que rien ni personne ne pourront me ravir.
Merci Seigneur pour la relation unique que tu lies avec moi en me révélant mon vrai nom.
Jésus, toi le frère universel,
Merci pour ton exemple d’attention et de tendresse envers les personnes fragilisées.
Donne-moi ton regard sur moi-même et sur les autres.
Fortifie les familles qui doivent discerner lors de grossesses difficiles.
Réconforte les personnes que le handicap a rendues plus dépendantes et celles qui perdent le sens de leur vie.
Esprit d’amour et de réconciliation,
Tu sondes les profondeurs du Père et du Fils et tu m’introduis dans votre communion d’amour.
Esprit de vérité, tu m’apprends à vivre dans la persévérance, à être attentif à mes frères et à les servir.
Donne à la communauté d’être accueillante à toute personne handicapée.
Clarifie le regard de chacun pour qu’il puisse partager ton espérance d’un monde ouvert et solidaire.
Père, Fils et Saint Esprit, ô Trinité source de vie, donne-moi de respecter et d’aimer l’autre quel qu’il soit.
Je te le demande avec confiance et espérance.
Amen ».

« Prière proposée par la pastorale des personnes avec un handicap de Namur »

Enfin, nous serions très heureux qu’au sein de vos équipes de catéchèse, lors de réunions d’équipe, de partages d’Évangile, vous puissiez vous inspirer de propositions d’activités pour tous afin de réfléchir, de méditer, de vous laisser toucher par cette problématique. Échanger dans vos groupes de travail, dans vos équipes, entre paroissiens,…tout cela reste un moyen très fécond d’entendre ce que « l’Esprit dit aux Églises ».

Vous pouvez télécharger ce petit panel d’activités pour petits et grands sur le site du diocèse.

Merci déjà pour les quelques minutes que vous accorderez à penser l’Église « autrement ».

Contact : natacha.coosemans@evechetournai.be .