Messe solennelle du Jubilé des 850 ans de la Dédicace de la Cathédrale

Cathédrale Notre-Dame à Tournai


Dimanche 22 mai à 15H :

Messe solennelle du Jubilé des 850 ans de la Dédicace de la Cathédrale.

Vous êtes toutes et tous les bienvenu(e)s !

L’an passé, une « messe du jubilé » avait été célébrée avec un nombre de personnes très limité en raison de la pandémie. Ce dimanche 22 mai 2022, il s’agit comme promis de la Messe solennelle du Jubilé à laquelle tout le monde est le bienvenu. La messe sera présidée par le Légat pontifical du pape François, le Cardinal Jozef De Kesel. Les autres évêques belges seront présents, ainsi que Mgr Laurent Ulrich, qui vient d’être nommé archevêque de Paris, Mgr Vincent Dollmann, archevêque de Cambrai et Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre. La Fabrique d’Eglise-Cathédrale, le Chapitre cathédral, les prêtres, les diacres permanents, les animateurs en pastorale du diocèse de Tournai, tous les fidèles engagés dans la vie consacrée, des représentants des Chapitres des Cathédrales de Belgique et de Lille, des évêchés de Belgique et des services de la Conférence épiscopale sont également invités. Tous les catholiques, tous les habitants du Hainaut sont les bienvenus. Plusieurs personnalités politiques (civiles) seront également présentes. La célébration sera animée par la Maîtrise de la Cathédrale et durera environ une heure et demi.

La Cathédrale de Tournai, dédiée à Notre-Dame, a été solennellement consacrée le dimanche 9 mai 1171, par l’archevêque de Reims Henri de France, assisté de l’évêque de Tournai Gautier, des évêques des diocèses voisins, de Letbert de Bailleul, doyen du Chapitre cathédral, et de Letbert le Blond, alors chancelier épiscopal.

La dédicace d’une église est une coutume très ancienne et universelle dans l’histoire de l’’Eglise. Au début du christianisme, le terme qui a été traduit en langue française par Eglise désignait l’assemblée concrète des chrétiens qui se réunissaient en tel ou tel lieu. « Le temple de Dieu est sacré, disait saint Paul, et ce temple, c’est vous ». Progressivement, on a appelé « église » le lieu même, le bâtiment où ils se réunissaient. Cet édifice visible est devenu un signe particulier de l’Eglise en chemin sur la terre, et aussi, dit le rituel de la dédicace, « une image de l’Eglise établie dans les cieux ». Aussi, lorsqu’on érige une église comme un édifice destiné de façon stable à rassembler le peuple de Dieu et à y célébrer la liturgie, il est demandé de la consacrer au Seigneur par un rite solennel que l’on appelle la dédicace. Pendant de nombreux siècles, la dédicace d’une église a été célébrée comme une grande fête de l’Eglise qui s’y rassemblait, et de même l’anniversaire de la dédicace.

L’église cathédrale est « l’église-mère » du diocèse et concerne dès lors l’ensemble des chrétiens d’un diocèse. Chaque année, en la date du 9 mai, la liturgie de l’anniversaire de sa dédicace est célébrée comme une « solennité » dans la cathédrale et comme une « fête » dans les autres églises du diocèse. Cette célébration annuelle revêt une dimension particulière en raison du 850e anniversaire du jour où elle a été consacrée.

La cathédrale de Tournai constitue un trésor architectural et artistique inestimable. En 2000, elle a été reconnue par l’UNESCO Patrimoine mondial de l’humanité. En même temps que le 850e anniversaire de la dédicace, nous avons célébré le 20e anniversaire de cette reconnaissance. Outre sa mission cultuelle, la cathédrale de Tournai est aussi largement ouverte au tourisme et beaucoup s’attachent à promouvoir son rayonnement culturel et musical.